CONSTRUCTION D'UNE HABITATION    Lieu  Sarlat-la-Canéda 24200, France    Date  2010 2012    Mission  Mission permis de construire et DET partiel   Equipe projet  FMAU    Programme  Habitation individuelle    Performance énergétique  RT 2012    Surface  547 m2 SHON    Maîtrise d’ouvrage  Privée   Crédits Photographiques  © FMAU         

 

CONSTRUCTION D'UNE HABITATION

Lieu Sarlat-la-Canéda 24200, France   Date 2010 2012   Mission Mission permis de construire et DET partiel  Equipe projet FMAU   Programme Habitation individuelle   Performance énergétique RT 2012   Surface 547 m2 SHON   Maîtrise d’ouvrage Privée  Crédits Photographiques © FMAU

 

 

 

      

  

 

            

  

 

 

 

           Plan Rez-de-chaussée         

          Plan Rez-de-chaussée

 

 

 

  Plan Rez de jardin         

 Plan Rez de jardin

 

 

 

         Comment faire disparaître une maison de 500 m2 ?   La Cour Carrée est une maison pour un couple et leurs deux chiens, située en bout d’un chemin de pierre, en limites d’un quartier résidentiel et d’un espace naturel protégé.   Le cahier des charges est simple et repose sur 3 notions classiques : symétrie, géométrie et enfilade. La cour intérieure est un carré parfait de 10 mètres de côté qui agit comme un grand vestibule, desservant toutes les pièces de la maison. Ce dispositif réintroduit la figure de l’enfilade. Les pièces sont connectées les unes aux autres sans couloir. Une séquence déroule donc colonnade, cuisine, salle à manger, salons de réception, bureau, chambre, salle de bain, piscine, colonnade.   Un rythme régulier de 40 fenêtres en teck massif ceinture le rez-de-chaussée et le rez-de-jardin. Un seul format par étage, ouvrant uniformément sur la cour carrée et le paysage extérieur.   Pour éviter de cacher la vue des maisons voisines, le toit à forte pente est supprimé pour devenir un toit terrasse recouvert de plantes grasses. La forme carrée, compacte, de 20 mètres de côté, permet de linéariser les charges propres et d’exploitation de l’édifice, tout en réduisant les déperditions linéiques thermiques. La structure découpe la surface en huit parties, articulées autour de la grande cour. L’intérieur de la maison n ’est découpé que par les murs de refends. Aucune séparation intérieure n’est donc inférieure à 20 cm, accentuant le caractère massif du projet.   Le bâtiment est recouvert d’un enduit sur une isolation extérieure, de couleur gris beige, assurant un excellent bilan thermique, et dont la teinte reste très discrète. Toutes les menuiseries, intérieures et extérieures sont en teck, réalisées sur mesure au Sri Lanka , de même que le marbre rose pâle qui recouvre la piscine intérieure.   Le luxe de la maison est intérieur, disparaît derrière la rigueur géométrique de la façade.    

  

 

Comment faire disparaître une maison de 500 m2 ?

La Cour Carrée est une maison pour un couple et leurs deux chiens, située en bout d’un chemin de pierre, en limites d’un quartier résidentiel et d’un espace naturel protégé. 

Le cahier des charges est simple et repose sur 3 notions classiques : symétrie, géométrie et enfilade. La cour intérieure est un carré parfait de 10 mètres de côté qui agit comme un grand vestibule, desservant toutes les pièces de la maison. Ce dispositif réintroduit la figure de l’enfilade. Les pièces sont connectées les unes aux autres sans couloir. Une séquence déroule donc colonnade, cuisine, salle à manger, salons de réception, bureau, chambre, salle de bain, piscine, colonnade. 

Un rythme régulier de 40 fenêtres en teck massif ceinture le rez-de-chaussée et le rez-de-jardin. Un seul format par étage, ouvrant uniformément sur la cour carrée et le paysage extérieur. 

Pour éviter de cacher la vue des maisons voisines, le toit à forte pente est supprimé pour devenir un toit terrasse recouvert de plantes grasses. La forme carrée, compacte, de 20 mètres de côté, permet de linéariser les charges propres et d’exploitation de l’édifice, tout en réduisant les déperditions linéiques thermiques. La structure découpe la surface en huit parties, articulées autour de la grande cour. L’intérieur de la maison n ’est découpé que par les murs de refends. Aucune séparation intérieure n’est donc inférieure à 20 cm, accentuant le caractère massif du projet. 

Le bâtiment est recouvert d’un enduit sur une isolation extérieure, de couleur gris beige, assurant un excellent bilan thermique, et dont la teinte reste très discrète. Toutes les menuiseries, intérieures et extérieures sont en teck, réalisées sur mesure au Sri Lanka , de même que le marbre rose pâle qui recouvre la piscine intérieure. 

Le luxe de la maison est intérieur, disparaît derrière la rigueur géométrique de la façade. 

 

  Coupe transversale          

Coupe transversale

 

 

 

            

  

 

 

 

 Axonometrie du rez-de-chaussée         

Axonometrie du rez-de-chaussée

 

 

 

    Suivez-nous sur

 

Suivez-nous sur