RÉNOVATION D'UNE HABITATION ET CRÉATION DE BUREAUX    Lieu  La Rochelle 17000, France    Date  En cours    Mission  Mission complète + Exe    Equipe projet  FMAU  Programme  Habitat individuel    Performance énergétique  RT 2012    Surface  141 m2 SP    Maîtrise d’ouvrage  Privée   Crédits Photographiques  © FMAU      

 

RÉNOVATION D'UNE HABITATION ET CRÉATION DE BUREAUX

Lieu La Rochelle 17000, France   Date En cours   Mission Mission complète + Exe   Equipe projet FMAU Programme Habitat individuel   Performance énergétique RT 2012   Surface 141 m2 SP   Maîtrise d’ouvrage Privée  Crédits Photographiques © FMAU

 

 

 Plan R+2   

Plan R+2

 

 Plan R+1   

Plan R+1

 

 Plan Rez-de-chaussée      

Plan Rez-de-chaussée

 

 

         Comment amorcer une nouvelle silhouette urbaine par une architecture extra-territoriale ?   Le quartier de La Pallice est le principal quartier portuaire de La Rochelle. Il accueille le port de pêche, le port de commerce, et un ensemble d’habitations de pêcheurs, construites dans les années 50-60. Il est traversé par des voies ferrées utilisées ponctuellement pour le transport de marchandises. L’îlot de la Bandierina est composé de maisonnettes de 50 m2 orientées Est-Ouest, qui ouvrent sur un square et sur une rue. La façade noble donne sur le square, alors que la façade technique ouvre sur l’ancienne voie ferrée. La rue située à l’arrière prend donc une silhouette horizontale de garages individuels, sans qualité, alors que la voie ferrée est devenue une aire végétale calme.   Le projet signe le premier acte d’une nouvelle silhouette urbaine, puisqu’il définit la nouvelle règle d’édificabilité, d’emprise au sol, d’alignement, de façade. Un gabarit, issu de l’application stricte de la réglementation actuelle, est défini.  Ilérige l’extension sur 4 niveaux, disposés en gradins à l’intérieur de la parcelle, et dont la finesse augmente avec les étages.   La maison se dédouble autour de deux entités permutables, aux espaces définis mais non attribués. La communication se fait par l’extérieur, soit en faisant le tour de l’îlot, soit par la cour. La cave à vin et la télévision se trouvent dans l’une, la cuisine et le salon dans l’autre, les chambres sont dans les deux. La dualité invite à un nouveau quotidien familial.  Le revêtement de la partie saillante, très exposé aux intempéries, est une faïence biseautée. Ce matériau présente l’avantage d’être très résistant aux airs iodés et humides. Le modèle utilisé est fabriqué à Porto, et recouvre la majeure partie des façades de la ville. Il a prouvé sa résistance à un climat proche de celui de La Rochelle. Sa couleur, bleu indigo, fait écho à la palette de couleurs mise en oeuvre dans les villas balnéaires de La Rochelle et à la palette de bleus utilisés dans les maisons de pêcheur de La Pallice.            

  

 

Comment amorcer une nouvelle silhouette urbaine par une architecture extra-territoriale ?

Le quartier de La Pallice est le principal quartier portuaire de La Rochelle. Il accueille le port de pêche, le port de commerce, et un ensemble d’habitations de pêcheurs, construites dans les années 50-60. Il est traversé par des voies ferrées utilisées ponctuellement pour le transport de marchandises. L’îlot de la Bandierina est composé de maisonnettes de 50 m2 orientées Est-Ouest, qui ouvrent sur un square et sur une rue. La façade noble donne sur le square, alors que la façade technique ouvre sur l’ancienne voie ferrée. La rue située à l’arrière prend donc une silhouette horizontale de garages individuels, sans qualité, alors que la voie ferrée est devenue une aire végétale calme. 

Le projet signe le premier acte d’une nouvelle silhouette urbaine, puisqu’il définit la nouvelle règle d’édificabilité, d’emprise au sol, d’alignement, de façade. Un gabarit, issu de l’application stricte de la réglementation actuelle, est défini.  Ilérige l’extension sur 4 niveaux, disposés en gradins à l’intérieur de la parcelle, et dont la finesse augmente avec les étages. 

La maison se dédouble autour de deux entités permutables, aux espaces définis mais non attribués. La communication se fait par l’extérieur, soit en faisant le tour de l’îlot, soit par la cour. La cave à vin et la télévision se trouvent dans l’une, la cuisine et le salon dans l’autre, les chambres sont dans les deux. La dualité invite à un nouveau quotidien familial.

Le revêtement de la partie saillante, très exposé aux intempéries, est une faïence biseautée. Ce matériau présente l’avantage d’être très résistant aux airs iodés et humides. Le modèle utilisé est fabriqué à Porto, et recouvre la majeure partie des façades de la ville. Il a prouvé sa résistance à un climat proche de celui de La Rochelle. Sa couleur, bleu indigo, fait écho à la palette de couleurs mise en oeuvre dans les villas balnéaires de La Rochelle et à la palette de bleus utilisés dans les maisons de pêcheur de La Pallice.

 

 

 

 

                                                                                 Coupe longitudinale partielle            

                                                                                Coupe longitudinale partielle

 

 

 

 

      

  

 

    Suivez-nous sur

 

Suivez-nous sur