Conservatoire

+
  • Programme Remplacement des menuiseries extérieures du Conservatoire de Musique et de Danse de La Rochelle
  • Lieu La Rochelle 17000, France
  • Maîtrise d'ouvrage CDA de La Rochelle
  • Maîtrise d'oeuvre FMAU
  • Dates 2023
  • Mission Etudes et déclaration préalable
  • Photos FMAU
  • Responsable projet Anna Ponizy

Tout changer – Ne rien voir.

Le métier d’architecte consiste souvent à satisfaire un besoin intrinsèque d’expressivité de l’auteur. Mais il est des occasions où l’architecte doit rester muet, en retrait. Pour certains cette disparition forcée rime avec punition. Mais on peut y voir aussi une approche de l’architecture rassurante, où il s’agit avant tout d’appliquer un soin à un bâtiment n’attendant rien d’autre.

Le Care est une notion gommée par le mouvement moderne, mais que les architectes du patrimoine et les architectes en chef des monuments historiques n’ont jamais arrêtés de pratiquer. Cette rupture entre « modernité » et « préservation » a clivé le monde de l’architecture européenne jusqu’au début des années 2000, avec un point culminant en France. Mais cette rupture tend aujourd’hui à s’estomper, possiblement en raison d’une évolution de l’enseignement de l’architecture depuis le nouveau millénaire, mais aussi d’une réconciliation avec le « patrimoine » comme porteur de solutions aux enjeux contemporains.

Le projet de remplacement des 150 fenêtres du conservatoire de La Rochelle parle de cet effacement nécessaire. Le projet consiste en un délicat travail de relevés de l’ensemble des baies de la bâtisse du XVIIIème, de leur dépose, de reprises des encadrements en pierre, dont certains sont altérés, et de l’intégration d’une entrée d’air invisible nécessaire à l’apport d’air frais dans les salles de classe, via un savant dispositif de feuillure invisible dans la pierre. Les systèmes techniques de désenfumages, ou d’issues de secours sont intégrés pour ne pas être identifiés comme tels. La démarche et l’ensemble des mesures prises visent à ce que chaque action soit invisible. Tout changer, ne rien voir.

  • Programme Window replacement of the Music and Danse Conservatory of La Rochelle
  • Location La Rochelle 17000, France
  • Client Metropolitan Community of La Rochelle
  • Team FMAU
  • Mission Studies up to preliminary Declaration
  • Photography FMAU
  • Project manager Anna Ponizy

Changing Everything – Seeing Nothing.

The profession of an architect often involves satisfying an intrinsic need for expressiveness of the author. But there are occasions when the architect must remain silent, in the background. For some, this forced disappearance resonates with punishment. But it can also be seen as a reassuring approach to architecture, where the primary goal is to apply care to a building expecting nothing else.

The concept of « Care » was erased by the modern movement, but it has never ceased to be practiced by heritage architects and chief architects of historical monuments. This rupture between « modernity » and « preservation » divided the world of European architecture until the early 2000s, reaching a climax in France. However, this rupture is now tending to fade, possibly due to changes in architectural education since the new millennium, but also due to a reconciliation with « heritage » as a bearer of solutions to contemporary challenges.

The project to replace the 150 windows of the La Rochelle Conservatory speaks to this necessary effacement. The project involves a delicate process of surveying all the windows of the 18th-century building, their removal, repairs to the stone frames, some of which are damaged, and the integration of an invisible air intake necessary for fresh air supply in the classrooms, via a clever system of invisible rebates in the stone. Technical smoke extraction systems or emergency exits are integrated to not be identified as such. The approach and all the measures taken aim for each action to be invisible. Changing everything, seeing nothing.