Frédéric Martinet - Co-fondateur

Frédéric Martinet - Co-fondateur

FMAU est une agence d’architecture et d’urbanisme basée à La Rochelle et Brive. Elle est créée en 2005 par Frédéric Martinet suite à la commande d’une place publique à Alicante, la restructuration d’un immeuble du 18ème siècle  en logements à Tulle, et de la Maison bleue. L’agence est notamment lauréate d’Europan 11 en Suisse. EN 2015, Frédéric Martinet et Thibault Salmon s’associent et créent  FMAU S.A.S.

Architecture & Urbanisme
La nature et l’échelle des projets de FMAU varient, allant d’études stratégiques de développement territorial à la réalisation de petites maisons. Construire sur l’île de Ré est différent de construire à Paris ou Alicante. 

FMAU réalise une architecture et un urbanisme de continuité, entre architecture savante et vernaculaire, au sens des historiens Alain Charre et Bruno Zevi. L’économie des projets prend en compte les processus de production, distribution, et d’assemblage des matériaux.

Le trait sur une feuille a un coût. Réduire le nombre de traits revient à réduire le coût. Pour autant, il ne s’agit pas de produire une architecture appauvrie, ni d’évacuer le soin du détail, en particulier pendant le chantier.


 

 Thibault Salmon - Co-fondateur

Thibault Salmon - Co-fondateur

Méthode & Obsessions
Avant d’intervenir sur un site, l’agence évalue les savoir-faire en présence, et les valorise au sein du projet. Cette méthode propre à FMAU S.A.S permet de produire une architecture unique et visible, dont l’ambition est d’être bien accueillie par le public.

La notion de style est périphérique. L’expression d’une façade ou l’utilisation d’un langage établi n’est pas une priorité. La création de situations urbaines ou architecturales inédites prévaut à la répétition de formes familières. 

L'agence privilégie la domesticité des projets, depuis l'organisation des espaces, leur définition formelle, jusqu'au soin porté à tout ce qui rentre en contact avec la peau. 

Cette démarche, évidemment très présente dans les projets de logements, l’est également dans les projets d’équipements et urbains. Qu’ils soient issus de technologies innovantes ou traditionnelles, les matériaux sont toujours sélectionnés en fonction d’un équilibre entre coût, solidité et commodité.