Grange nouvelle

+
  • Programme Construction d’une habitation
  • Lieu Perpezac-Le-Blanc 19330, France
  • Maîtrise d'ouvrage Privée
  • Maîtrise d'oeuvre FMAU, Simon Portelas
  • Dates 2009
  • Surface 110

    m² SHON

  • Coût 197000 HT maison et 27 000€ HT (piscine)
  • Mission Mission complète interrompue en phase APD
  • Photos FMAU
  • Publications
  • Responsable projet Frédéric Martinet
  • Collaborateurs Simon Portelas

Réinventer une typologie d’habitation dans la morphologie imposée d’un corps de grange corrézienne.

Le paysage de Perpezac-le-Blanc est rural et agricole. Le découpage du sol, pragmatique, dessine des bocages de petites tailles, adaptés à la topographie vallonnée et aux exigences des cultures. A l’intérieur des enclos, le bâti, principalement constitué de fermes et de leurs dépendances, regroupe dans un périmètre restreint des volumes aux géométries simples agglomérés. La disposition et la hauteur des bâtiments, en rez-de-chaussée et combles, apportent une protection aux vents dominants et une exposition solaire privilégiée.

La Grange Nouvelle est un long prisme semblable à celle de la grange voisine, mais volontairement située deux mètres en dessous de la ligne de crête pour protéger l’habitation des vents dominants et du soleil rasant en hiver.

Le projet extrait le gène de la grange corrézienne et l’amplifie dans un projet à la silhouette connue. La matérialité du bâtiment est celle d’une ferme ; les murs sont en pierre, le toit en ardoise, la charpente en bois, les sols en plancher massif. Pas de couloir, pas de hall, juste un grand préau, une tablée ouverte et des alcôves pour dormir.

Quelques indicateurs discrets suggèrent cependant la jeunesse du bâtiment. L’inclinaison du toit est accentuée, la cassure en bas de pente est courbe et non à pans coupés, la hauteur de l’égout est bas, les linteaux des pignons sont en béton, le vitrage affleure le nu extérieur du mur, et la charpente en coque de bateau renversée procure un espace intérieur libéré d’entraits. Il ne peut alors s’agir d’une rénovation de grange, mais bien d’une création intégrale.

A l’intérieur du grand volume, la petite surface de 110 m2 habitable est compensée par la compacité des chambres, conçues comme des alcôves. L’importante surface vitrée et la grande terrasse couverte augmentent l’effet d’espace. La surface gagnée sur les alcôves est répercutée sur le séjour, conçu pour accueillir jusqu’à 12 personnes.

  • Programme Construction of a house
  • Location Perpezac-Le-Blanc 19330, France
  • Client Private
  • Team FMAU, Simon Portelas
  • Size 110

  • Cost 197000 € excl. taxes (house) + 27 000€ (pool)
  • Mission Detailed preliminary design
  • Photography FMAU
  • Publication

    «Nouveaux usages des granges», CAUE, 2011

  • Project manager Frédéric Martinet
  • Project team Simon Portelas

Reinventing a housing typology within the imposed morphology of a Correzian barn.

The landscape of Perpezac-le-Blanc is rural and agricultural. The pragmatic division of the land creates small hedgerows adapted to the hilly topography and the requirements of crops. Within the enclosures, the buildings, mainly consisting of farms and their outbuildings, group simple geometry volumes together within a restricted perimeter. The arrangement and height of the buildings, with ground floors and attics, provide protection against prevailing winds and optimal sun exposure.

Grange Nouvelle is a long prism similar to its neighboring barn but intentionally situated two meters below the ridge line to shield the dwelling from dominant winds and low winter sun.

The project extracts the essence of the Correzian barn and amplifies it in a design with a familiar silhouette. The materiality of the building is the one of a farmhouse; stone walls, slate roof, wooden structure, and solid wood floors. No hallways or entrance halls, just a large open courtyard, an open dining area, and alcoves for sleeping.

Yet, a few subtle indicators suggest the building’s modernity. The roof’s slope is accentuated, the break at the bottom of the slope is curved and not cut at angles, the eave height is low, the gable lintels are made of concrete, the glazing is flush with the outer wall, and the inverted boat hull structure creates an interior space without struts. This clearly indicates that it is not a barn renovation but rather a complete creation.

Inside the large volume, the small living area of 110 m² is compensated by the compactness of the bedrooms, designed as alcoves. The significant glazed surface and the large covered terrace enhance the sense of space. The saved surface area from the alcoves is added to the living room, designed to accommodate up to 12 people.