Maison Beiges

+
  • Programme Transformation d’un ancien laboratoire de boucherie en 2 logements
  • Lieu Brive-La-Gaillarde 19100, France
  • Maîtrise d'ouvrage Privée
  • Maîtrise d'oeuvre FMAU
  • Dates 1990 - 2013
  • Surface 365

    m² SDP

  • Mission Mission complète Base + EXE interrompue en phase PC
  • Photos FMAU
  • Responsable projet Frédéric Martinet

Habiter le provisoire.

Les sportifs de haut niveau naviguent au gré des sélections, de leurs performances, et de leur âge. Le rugby français, historiquement amateur, est devenu dans les années 2010 un sport professionnel. Les rugbymans avaient pour habitude de jumeler 2 activités, favorisant une formation professionnelle autre et un ancrage dans la ville qui les a portés. La professionnalisation a induit, à l’instar du football professionnel, une volatilité des joueurs, entre attrait pour les grands clubs du Top 14, et parcours personnel.

C’est dans ce contexte que le maître d’ouvrage, issu d’un transfert entre 2 clubs majeurs, envisage une installation dans une maison de centre-ville à rénover, pour éviter le délai d’une construction neuve. La projection à 3 ou 4 ans, date du contrat initial, oriente la conception, pour le couple de vingtenaires propriétaires. Conçue pour être provisoire, la maison beige devient un projet où s’entremêlent envies de jeunesse flamboyante et une forme anticipée de programmation patrimoniale prudente.

Compte tenu de la grande taille de la maison, 380 m2, et sur les conseils avisés du gestionnaire de patrimoine, la bâtisse est divisée en 2 logements, un logement locatif sur 3 niveaux, dans le bâtiment situé sur la rue, et la maison principal du propriétaire et de sa compagne, orientée vers la cour, dans un souci de préservation de l’intimité d’une personnalité publique, dont les gestes sont scrutés par la population locale.

Dans cet environnement clos, la maison comporte un rez-de-chaussée festif, pour recevoir les amis et collègues, autour d’un grand salon, d’une grande tablée et d’une grande cuisine. A l’étage, 3 chambres et un deuxième salon plus intime, et sous les combles, la chambre des propriétaires qui occupe tout l’étage, comme dernier refuge d’une vie trop publique.

Évidemment, le sport est présent, dans une aile du bâtiment, qui accueille les appareils d’entraînement, ainsi qu’un spa. Deux petites cours prolongent les espaces de réception, l’une pour les repas intimistes, l’autre pour étirer les fêtes entre salon et spa.

Dans cette maison entre-deux, le beige, couleur du grès de Brive, mais aussi celui de la pierre et du parquet utilisé dans le logement, devient une teinte neutre, permettant à tous les excès d’exister, ceux de la fête, mais aussi de reposer la rétine après une vie trop intense.

  • Programme Conversion of a former butcher’s laboratory into 2 residential units
  • Location Brive-La-Gaillarde 19100, France
  • Client Private
  • Team FMAU
  • Size 365

  • Mission Up to building permit
  • Photography FMAU
  • Project manager Frédéric Martinet

Living in the Temporary.

High-level athletes navigate through selections, their performances, and their age. French rugby, historically amateur, became a professional sport in the 2010s. Rugby players used to combine two activities, favoring a different professional training and a connection to the city that nurtured them. Professionalization has led, similar to professional football, to player volatility, between the attraction of top clubs in the Top 14 and personal journeys.

It is in this context that the owner, a transfer from two major clubs, considers settling in a downtown house that needs renovation to avoid the delay of new construction. The projection for 3 or 4 years, the date of the initial contract, guides the design for the young couple who own it. Designed to be temporary, the beige house becomes a project that intertwines desires for youthful exuberance and an anticipated form of cautious heritage programming.

Given the large size of the house, 380 m2, and on the advice of the asset manager, the building is divided into two dwellings: a rental property on three levels in the building facing the street, and the main house for the owner and his partner, oriented towards the courtyard, with a focus on preserving the privacy of a public figure whose actions are scrutinized by the local population.

In this enclosed environment, the house has a festive ground floor for entertaining friends and colleagues, with a large living room, a big dining table, and a spacious kitchen. Upstairs, there are three bedrooms and a more intimate second living room, while under the attic, the owner’s bedroom occupies the entire floor, serving as the final refuge from a too public life.

Of course, the sports element is present in a wing of the building, which houses training equipment and a spa. Two small courtyards extend the reception spaces, one for intimate meals and the other for extending celebrations between the living room and the spa.

In this in-between house, beige, the color of Brive sandstone, as well as that of the stone and the parquet used in the dwelling, becomes a neutral shade that allows all excesses to exist, both those of celebration and as a way to soothe the eyes after a life that is too intense.