Maison pool

+
  • Programme Construction d’une habitation
  • Lieu La Rochelle 17000, France
  • Maîtrise d'ouvrage Privée
  • Maîtrise d'oeuvre FMAU (architecte), BAG (BE Structure), 17 Ecopartenaire (OPC)
  • Dates 2016 - 2018
  • Surface 170

    m² SDP

  • Mission Mission complète
  • Photos FMAU
  • Publications
  • Responsable projet Thibault Salmon
  • Collaborateurs Frédéric Martinet

L’art de la Ruine.

Comme son nom l’indique, la Maison Pool est équipée d’une piscine, équipement incontournable des maisons cossues, mais aussi demande appuyée de la propriétaire de la maison, grande nageuse. Le terrain, petite parcelle urbaine de 330 m2, ne permet pas d’avoir un jardin et une piscine.

Assez naturellement, la piscine a été implantée au premier étage, au dessus du séjour, invisible depuis les terrains voisins et depuis les pièces de réception. Le cahier des charges prévoyait également des éléments singuliers, comme une cuisine avec de très nombreux placards (10 ml), un parquet en points de Hongrie dans le salon, 3 suites très isolées les unes des autres, un vaste bureau commun pour le couple. Leurs enfants étant adultes, et ne vivant presque plus dans la maison, les flux devaient être indépendants.

L’ensemble de ce cahier des charges produit une forme abstraite, qui sous l’illusion d’un volume très simple, dissimule une organisation et des espaces sophistiqués. Les variations de niveaux, liés à l’implantation de la piscine au premier étage, fabriquent des pièces avec des hauteurs allant de 2 à 4,50 m, reliées par un entrelacs d’escaliers. Une fois dans la maison, il est impossible d’anticiper la pièce suivante, ni dans son programme, ni dans sa géométrie.

Dans les chambres, des sols souples se prolongent dans les pièces d’eau, traitées comme des tableaux monochromes. A l’instar de tous les projets, tout ce qui est en contact avec la peau est dessiné. Les poignées en porcelaine de Limoges, les volets intérieurs en bois, le plan de travail de la cuisine en pierre de lave.

Cette maison, dont la référence Loosienne n’échappera à personne, est définie par l’équilibre structurel qui la compose. La piscine sert de contrepoids à la façade en porte-à-faux sur rue, via les 2 murs de refends centraux et la colonne centrale des escaliers.  La structure dessine l’organisation intérieure. Gros œuvre et partition sont intimement liés.

La maison pool illustre bien la production de l’agence, dans laquelle les ratios de structure et de menuiseries extérieures comptent généralement pour plus de la moitié de l’enveloppe financière totale du projet. Edouard Ropars dit de FMAU « qu’elle fabrique de belles ruines ».  A travers cette phrase, il veut dire que la structure des bâtiments de l’agence est une sorte de prolongement logique de son environnement, une forme d’évidence atemporelle.

  • Programme Construction of an individual house
  • Location La Rochelle 17000, France
  • Client Private
  • Team FMAU (architect), BAG (structural engineering), 17 Ecopartenaire (Owner’s Project Coordinator)
  • Size 170

  • Mission Complete project management
  • Photography FMAU
  • Publication

    Domestic Pools, fev. 2018

  • Project manager Thibault Salmon
  • Project team Frédéric Martinet

The Art of Ruin.

As the name suggests, Maison Pool is equipped with a pool, an essential feature of upscale houses, and a strong request from the house’s owner, an avid swimmer. The small urban plot, measuring 330 square meters, does not allow for a garden and a pool.

Naturally, the pool was located on the first floor, above the living room, invisible from neighboring properties and the reception rooms. The design brief also included unique elements such as a kitchen with numerous cabinets (10 linear meters), herringbone parquet flooring in the living room, three very isolated suites, and a spacious shared office for the couple. Since their children were adults and rarely lived in the house, the flows had to be independent.

The entire design brief results in an abstract form that, under the illusion of a very simple volume, conceals sophisticated organization and spaces. The level variations, due to the placement of the pool on the first floor, create rooms with heights ranging from 2 to 4.50 meters, connected by a network of stairs. Once inside the house, it is impossible to anticipate the next room, neither in its program nor in its geometry.

In the bedrooms, soft floors extend into the bathrooms, treated like monochrome paintings. Like all their projects, everything in contact with the skin is carefully designed, from the Limoges porcelain handles and the wooden interior shutters to the lava stone kitchen countertop.

This house, with its unmistakable Loosian reference, is defined by the structural balance that composes it. The pool acts as a counterweight to the cantilevered facade on the street, through the two central partition walls and the central staircase column. The structure delineates the interior organization, and the construction and partition are intimately linked.

Maison Pool exemplifies the agency’s production, in which the structural and exterior joinery ratios typically account for more than half of the total project budget. Edouard Ropars says of FMAU, ‘It creates beautiful ruins.’ With this phrase, he means that the structure of their buildings is a kind of logical extension of their environment, a form of timeless obviousness.