Hôtel particulier

+
  • Programme Reconversion d’un immeuble de ville en 6 logements Malraux
  • Lieu La Rochelle 17000, France
  • Maîtrise d'ouvrage Espace Investissement
  • Maîtrise d'oeuvre FMAU (architecte), Z Ingéniérie (BE structure), Abaque (BE fluides), 17 Eco Partenaires (économie)
  • Dates 2014 - 2016
  • Surface 246

    m² SHON

  • Mission Mission complète Base + OPC
  • Photos Antoine Espinasseau
  • Responsable projet Frédéric Martinet
  • Collaborateurs Pierre Hervet-Cozette

Comment refaire à l’identique, et même mieux ?

Les centres historiques des petites et moyennes villes françaises furent délaissés par leurs habitants après la seconde guerre mondiale. La modernité avait la cote. En 1962, André Malraux fait voter une loi de création de secteurs sauvegardés associée à un ambitieux plan de défiscalisation. L’objectif : rénover les centres anciens, et stimuler la réimplantation d’habitants en cœur de ville.

Ce dispositif connaît encore aujourd’hui un grand succès, puisqu’il a sauvé grand nombre de villes d’un exode suburbain, avec cependant de grandes différences dans les résultats. Les villes universitaires et touristiques ainsi que les grandes agglomérations ont largement bénéficié de cette loi, alors que les villes moyennes, plus ordinaires, n’ont pas connu l’impact souhaité. L’autre effet induit tient dans le découpage de grandes demeures en plusieurs appartements.

La transformation de l’hôtel particulier en 6 logements s’inscrit dans cette logique. Comment modifier un bâtiment conçu pour un usage familial du XVIIIème siècle, en 6 logements de taille modeste ? Comment rester fidèle aux proportions et à l’ampleur originelle en coupant les pièces en 2 ?

Le projet fait pivoter les enfilades et les retourne le long des murs mitoyens. De nouvelles perspectives sont créées, traversant le bâtiment du nord au sud. Au sud, côté rue : les séjours. Au nord, côté cour : les chambres.

Pour tromper toute références de volumétrie ou de dimensionnement, des éléments perturbent la lisibilité des nouvelles pièces. Le parquet en chêne est posé en diagonale, les plinthes sont surdimensionnées, et les faïences sont de taille intermédiaire, de 10×10 cm. Ces dispositifs en trompe l’œil sont augmentés par l’utilisation d’une palette de couleur en demi-teintes, souvent en références à l’hôtel particulier lui-même. Les enduits de la cour sont contretypés pour les chambres, et la pierre de taille de la façade est déclinée sur le sol des parties communes.

  • Programme Conversion of a city building into 6 Malraux-eligible apartments
  • Location La Rochelle 17000, France
  • Client Espace Investissement
  • Team FMAU (architect), Z Ingéniérie (structural engineering), Abaque (fluid engineering), 17 Eco Partenaires (economy)
  • Size 246

  • Mission Complete project management + construction management (OPC)
  • Photography Antoine Espinasseau
  • Project manager Frédéric Martinet
  • Project team Pierre Hervet-Cozette

How to Recreate Exactly, and Even Better?

Historic centers of small and medium-sized French towns were abandoned by their residents after World War II. Modernity was in vogue. In 1962, André Malraux passed a law to establish preserved areas associated with an ambitious tax relief plan. The objective was to renovate the old city centers and encourage the resettlement of residents in the heart of the city.

This system is still very successful today, as it has saved many towns from suburban exodus, although there are significant differences in the results. University and tourist cities, as well as major urban areas, have greatly benefited from this law, while smaller, more ordinary towns have not experienced the desired impact. Another effect of this law is the division of large mansions into multiple apartments.

The transformation of the townhouse into six apartments is part of this logic. How to modify a building designed for family use in the 18th century into six modest-sized apartments? How to remain faithful to the original proportions and scale when dividing the rooms in two?

The project rotates the enfilades and aligns them along the party walls. New perspectives are created, crossing the building from north to south. To disrupt any references to volume or sizing, elements interfere with the clarity of the new rooms. Oak parquet is laid diagonally, the skirting boards are oversized, and the tiles are of an intermediate size, 10×10 cm. These trompe-l’oeil devices are enhanced by the use of a palette of half-tones, often referencing the townhouse itself. The coatings in the courtyard are matched for the bedrooms, and the ashlar stone from the facade is used for the flooring in the common areas