Trousse Chemise

+
  • Programme Extension d’une maison de vacances familiale
  • Lieu Les Portes-en-Ré 17880, France
  • Maîtrise d'ouvrage Privée
  • Maîtrise d'oeuvre FMAU
  • Dates 2020 - 2022
  • Surface 60

    m² SDP

  • Mission Etudes et dépôt de permis de construire
  • Responsable projet Anna Ponizy

Loin des yeux, près du cœur.

La commune des Portes-en-Ré, située tout au Nord de l’Île, présente un tissu bâti peu dense, entre plages, forêts et marais. C’est à cet endroit que les clients ont choisi d’acheter une maison, il y a plusieurs dizaines d’années. Cette dernière se trouve au cœur d’une parcelle arborée, située entre la chapelle de la Redoute, la rue de Trousse Chemise et la plage. D’abord utilisée comme maison de vacances, la maison devient petit à petit un véritable lieu de rencontre familial. Aujourd’hui, les enfants ont grandi et la famille s’est agrandie.

Le plan de la maison actuelle, qui organise toutes les chambres en étoile autour du séjour, présente une configuration généreuse en période estivale, mais qui peut devenir contraignante au quotidien et le reste de l’année en raison du grand nombre d’espaces communs qu’elle induit et des faibles surfaces de chambres. Le projet propose donc une extension à la maison existante, qui témoigne déjà des agrandissements réalisés par les anciens occupants pour adapter les lieux à leurs besoins. Son architecture et ses proportions sont celles des années 70 et on y retrouve les notions typo-morphologiques vernaculaires typiques de l’Île de Ré.

L’extension, reliée à la maison existante par une terrasse couverte, reprend les codes rétais mais propose un pas de côté dans leur application. Les dimensions classiques des petits bois sont réarrangées et multipliées pour offrir une proposition plus diversifiée de menuiseries extérieures. La tuile canal est mise à profit pour créer des toitures dont les pentes varient légèrement pour raccorder subtilement l’ensemble des bâtiments. Enfin, le plan de la maison se plie suivant un angle obtus, imperceptible depuis l’extérieur, mais permettant à la maison de s’intégrer avec justesse dans le paysage existant.

La nouvelle construction est à la fois physiquement attenante et garde une certaine distance dans l’intimité des propriétaires. Par sa forme et son articulation avec le bâti existant, elle modifie aussi l’insularité de la demeure sur la parcelle. Elle propose une forme de dialogue avec la rue, le bois, et la pointe Est de la parcelle, tout en apportant la dimension une dimension vernaculaire. La maison devient un petit hameau.

  • Programme Extension of a family vacation home
  • Location Les Portes-en-Ré 17880, France
  • Client Private
  • Team FMAU
  • Size 60

  • Mission Design and building permit
  • Project manager Anna Ponizy

Out of sight, close to the heart.

The municipality of Les Portes-en-Ré, located at the northernmost tip of the island, boasts a sparsely built fabric amid beaches, forests, and marshlands. It is in this unique setting that the clients chose to acquire a house several decades ago. Nestled within a wooded plot between the Chapel of La Redoute, Trousse Chemise Street, and the beach, the house was initially used as a vacation home, gradually evolving into a cherished family gathering place. Today, with the children grown and the family expanded, the time has come for a transformation.

The current layout of the house, organizing all rooms around the living area, provides a generous configuration during the summer but can prove limiting in daily life and the rest of the year due to the abundance of common spaces and the limited bedroom areas. The project thus proposes an extension to the existing house, which already bears witness to enlargements made by previous occupants to adapt the space to their needs. Its architecture and proportions reflect the style of the 1970s, featuring typical vernacular typomorphological elements of the Île de Ré.

The proposed extension embraces the traditional codes of the Île de Ré but introduces a subtle deviation in their application. The classic dimensions of small window mullions are rearranged and multiplied to offer a more diverse range of exterior joineries. The canal tile is utilized to create roofs with slightly varying slopes, subtly connecting all the buildings. Lastly, the house plan bends at an obtuse angle, imperceptible from the outside but allowing the house to seamlessly integrate into the existing landscape.

The new construction is both physically attached, connected by a covered terrace, and maintains a certain virtual distance for the owners’ privacy. Through its form and integration with the existing structure, it also alters the insularity of the residence on the plot. It engages in a dialogue with the street, the woods, and the eastern tip of the plot while adding a vernacular dimension. The house transforms into a small hamlet.