TRANSFORMATION DE 2 LOGEMENTS EN 6 APPARTEMENTS    Lieu  La Rochelle17000, France   Date  2014 2016 Mission  Mission complète Base + OPC   Equipe projet     FMAU, Z ingénierie, Abaque, 17 éco-partenaires   Programme  6 logements Malraux   Performance énergétique  RT 2012 Réno Surface  246 m2 SHON   Maîtrise d’ouvrage  Espace Investissement        Comment refaire à l’identique, et même mieux ?   Les centres historiques des petites et moyennes villes françaises furent délaissés par leurs habitants après la seconde guerre mondiale. La modernité avait la cote. En 1962, André Malraux fait voter une loi de création de secteurs sauvegardés associée à un ambitieux plan de défiscalisation.   L’objectif : rénover les centres anciens, et stimuler la réimplantation d’habitants en cœur de ville.   Ce dispositif connaît encore aujourd’hui un grand succès, puisqu’il a sauvé grand nombre de villes d’un exode suburbain, avec cependant de grandes différences dans les résultats. Les villes universitaires et touristiques ainsi que les grandes agglomérations ont largement bénéficié de cette loi, alors que les villes moyennes plus ordinaires n’ont pas connu l’impact souhaité. L’autre effet induit tient dans le découpage de grandes demeures en plusieurs appartements.  La transformation de l’hôtel particulier en 6 logements s’inscrit dans cette logique. Comment modifier un bâtiment conçu pour un usage familial du XVIIIème siècle, en 6 logements de taille modeste. Comment rester fidèle aux proportions et à l’ampleur originelle en coupant les pièces en 2.   Le projet fait pivoter les enfilades, et les retourne le long des murs mitoyens. De nouvelles perspectives sont créées, traversant le bâtiment du nord au sud. Au sud, côté rue : les séjours. Au nord, côté cour : les chambres.   Pour tromper toute références de volumétrie ou de dimensionnement, des éléments perturbent la lisibilité des nouvelles pièces. Le parquet en chêne est posé en diagonale, les plinthes sont surdimensionnées, et les faïences sont de taille intermédiaire, de 10x10 cm. Ces dispositifs en trompe l’œil sont augmentés par l’utilisation d’une palette de couleur en demi-teintes, souvent en références à l’hôtel particulier lui-même. Les enduits de la cour sont contretypés pour les chambres, et la pierre de taille de la façade est déclinée sur le sol des parties communes.                

 

TRANSFORMATION DE 2 LOGEMENTS EN 6 APPARTEMENTS

Lieu La Rochelle17000, France  Date 2014 2016Mission Mission complète Base + OPC  Equipe projet  FMAU, Z ingénierie, Abaque, 17 éco-partenaires  Programme 6 logements Malraux  Performance énergétique RT 2012 RénoSurface 246 m2 SHON  Maîtrise d’ouvrage Espace Investissement  

 

Comment refaire à l’identique, et même mieux ?

Les centres historiques des petites et moyennes villes françaises furent délaissés par leurs habitants après la seconde guerre mondiale. La modernité avait la cote. En 1962, André Malraux fait voter une loi de création de secteurs sauvegardés associée à un ambitieux plan de défiscalisation. 

L’objectif : rénover les centres anciens, et stimuler la réimplantation d’habitants en cœur de ville. 

Ce dispositif connaît encore aujourd’hui un grand succès, puisqu’il a sauvé grand nombre de villes d’un exode suburbain, avec cependant de grandes différences dans les résultats. Les villes universitaires et touristiques ainsi que les grandes agglomérations ont largement bénéficié de cette loi, alors que les villes moyennes plus ordinaires n’ont pas connu l’impact souhaité. L’autre effet induit tient dans le découpage de grandes demeures en plusieurs appartements.

La transformation de l’hôtel particulier en 6 logements s’inscrit dans cette logique. Comment modifier un bâtiment conçu pour un usage familial du XVIIIème siècle, en 6 logements de taille modeste. Comment rester fidèle aux proportions et à l’ampleur originelle en coupant les pièces en 2. 

Le projet fait pivoter les enfilades, et les retourne le long des murs mitoyens. De nouvelles perspectives sont créées, traversant le bâtiment du nord au sud. Au sud, côté rue : les séjours. Au nord, côté cour : les chambres. 

Pour tromper toute références de volumétrie ou de dimensionnement, des éléments perturbent la lisibilité des nouvelles pièces. Le parquet en chêne est posé en diagonale, les plinthes sont surdimensionnées, et les faïences sont de taille intermédiaire, de 10x10 cm. Ces dispositifs en trompe l’œil sont augmentés par l’utilisation d’une palette de couleur en demi-teintes, souvent en références à l’hôtel particulier lui-même. Les enduits de la cour sont contretypés pour les chambres, et la pierre de taille de la façade est déclinée sur le sol des parties communes. 

 

 

 

 

 

      

  

 

 © FMAU               

© FMAU

 

 

 

 

 

 Axonométrie bloc 4 maisons   

Axonométrie bloc 4 maisons

 

Suivez-nous sur